Patrimoine

Le château de Rochebrune

Le château tire son nom de la grosse roche brune présente dans la forêt jouxtant le domaine. 
Des seigneurs de Chabanais et de Montluc, aux Colbert et aux Dupont de l’Etang (1803) puis aux De Richemont, il appartint tour à tour à ces hommes qui écrivirent l’histoire de la commune. 
Jean de Richemont y cacha de nombreux maquisards pendant la seconde guerre mondiale.  
Héritier de Rochebrune, il y fit réaliser de gros travaux après la guerre : restauration des douves, peintures des poutres des plafonds, réimplantation d’arbres dans la forêt. 
En 1953, il ouvrit le château aux visiteurs et le fit classer en 1957 aux Monuments Historiques. 
C’est son fils Henri, maire de la commune, qui est l’actuel propriétaire de Rochebrune.

L’Eglise Saint Pierre ès liens

22 curés ont officié en l’église d’Etagnac depuis 1643. 
D’architecture romane du 12ème s, l’église fut maintes fois restaurée, jusqu’à une partielle reconstruction au 19ème s. 
Son clocher carré à 2 étages renferme 2 cloches, dont la plus grosse pèse 750 kg.Le portail est entouré de 4 voussures en arc.

La chapelle d’Etricor

Dédiée à Saint Pardoux (« gardien de troupeaux, il perdit la vue suite à la chute d’une branche d’ arbre sur la tête. Il se retira en forêt où il vécut ermite, accueillant des malades qu’il guérissait »), cette charmante petite chapelle se situe après « Beaulieu », au milieu d’un pré en bord de Vienne. Les religieux  qui y avaient bâti un remarquable édifice avaient vraisemblablement choisi ce lieu pour la pêche. En effet, ils ne consommaient pas de viande et étaient amateurs de poissons.Simple et sobre, de plan rectangulaire à nef unique, elle mérite que l’on s’y arrête. 
Iil est possible de s’y rendre en pélerinage, le 2ème dimanche d’octobre, et d’y prier Saint Pardoux pour la guérison et la protection des animaux de la ferme. 
Propriété de la commune, elle en assure l’entretien et a entrepris de lourd travaux de conservation :- réfection de la charpente et couverture, jointement des murs extérieurs, mise en place de vitraux.22 curés ont officié en l’église d’Etagnac depuis 1643. 
D’architecture romane du 12ème s, l’église fut maintes fois restaurée, jusqu’à une partielle reconstruction au 19ème s. 
Son clocher carré à 2 étages renferme 2 cloches, dont la plus grosse pèse 750 kg.Le portail est entouré de 4 voussures en arc.